Un guide complet pour choisir le bon sol pour votre plante Monstera

‍Les Monstera sont des plantes d’intérieur populaires en raison de leur feuillage intéressant et de leur faible entretien. Pour garder votre Monstera en bonne santé, il est important de comprendre le sol que vous utilisez. Le type de sol que vous choisissez est essentiel pour fournir les nutriments et le drainage appropriés à votre plante. Ce guide vous fournira toutes les informations dont vous avez besoin pour choisir le meilleur sol pour votre Monstera, afin qu’il reste florissant et beau pendant des années. Découvrez les différents types de terre, leurs avantages et comment choisir la bonne terre pour votre Monstera !

Les différents types de sol

Tout d’abord, vous devez comprendre les différents types de sol, leurs avantages et leurs inconvénients, et comment ils diffèrent les uns des autres. Les types de sol les plus courants sont les suivants :

  • Le compost – Le compost est un sol riche en nutriments qui est créé en mélangeant des matières organiques en décomposition. Ce type de sol est généralement recommandé pour les plantes d’intérieur car il offre un équilibre parfait entre le drainage, l’humidité et les nutriments nécessaires à la croissance des plantes. Le compost est également relativement bon marché, ce qui en fait un excellent choix pour ceux qui cultivent leurs Monstera de manière biologique.
  • Terreau organique – Le terreau organique est un mélange de différents composts, de sable et d’autres additifs (selon la marque). Le terreau organique assure également un excellent drainage et est généralement pauvre en nutriments. Certaines variétés de terreau organique contiennent une petite quantité d’engrais, mais ce n’est pas suffisant pour entretenir votre Monstera. Ce type de terreau est un bon choix si vous cherchez à maximiser la santé de votre Monstera tout en minimisant le risque de brûlure par les engrais.
  • Terreau inorganique – Le terreau inorganique est un mélange commercial de sable et d’autres additifs qui est généralement utilisé pour les plantes d’extérieur. Ce type de sol a été traité pour éliminer tous les éléments nutritifs, ce qui le rend pauvre en nutriments et parfait pour les plantes qui ont tendance à se suralimenter.
  • Terre végétale – La terre végétale est généralement utilisée pour combler les zones où le sol est de mauvaise qualité. S’il est possible d’utiliser la terre végétale comme terreau, elle doit être traitée pour éliminer les parasites et les maladies. La terre végétale est généralement pauvre en nutriments, ce qui en fait un excellent choix pour les Monstera qui sont particulièrement sensibles à la suralimentation.

Les avantages de chaque type de sol

  • Compost – Le compost est le sol idéal pour les Monstera pour de nombreuses raisons. Le compost offre un excellent drainage, un niveau de pH idéal et est riche en nutriments. Lorsque vous créez votre propre compost, vous pouvez personnaliser ses ingrédients pour favoriser un excellent drainage, un pH sain et une grande quantité de nutriments. Le compost est également très bon marché, ce qui en fait un excellent choix pour ceux qui cultivent leurs Monstera de manière biologique.
  • Terreau organique – Le terreau organique offre les mêmes avantages que le compost, notamment un excellent drainage et un pH sain. Ce type de terreau ne contient pas une grande quantité de nutriments, cependant, et n’est donc pas un choix idéal pour les Monstera qui nécessitent une grande quantité d’engrais. Le terreau organique est un bon choix si vous essayez de maximiser la santé de votre Monstera tout en minimisant le risque de brûlure par les engrais.
  • Terreau inorganique – Le terreau inorganique est un excellent choix pour les Monstera qui nécessitent une faible quantité d’engrais. Le terreau inorganique est généralement très pauvre en nutriments, ce qui en fait un bon choix pour les plantes qui ont tendance à se suralimenter. Le terreau inorganique est un excellent choix pour les débutants qui apprennent encore la quantité d’engrais dont leurs plantes ont besoin.
  • Terre végétale – La terre végétale est un excellent choix pour les Monstera qui ont besoin d’une faible quantité d’engrais. La terre végétale est généralement très pauvre en nutriments, ce qui en fait un bon choix pour les plantes qui ont tendance à se suralimenter. Bien que vous puissiez utiliser la terre végétale comme terreau, elle doit être traitée pour éliminer les parasites et les maladies.

Comment choisir le bon sol

Lorsque vous achetez un terreau, il est important de choisir un sol pauvre en nutriments. Vous voulez un sol qui fournira juste la bonne quantité de nutriments à vos Monstera sans les suralimenter. Si vous choisissez un sol avec une quantité élevée de nutriments, vous risquez d’endommager les racines de vos Monstera en les suralimentant. Lorsque vous choisissez un sol, recherchez un sol qui contient moins de 6 % d’azote et qui est pauvre en potassium. Si vous n’êtes pas sûr du type de sol que vous utilisez, lisez l’emballage pour déterminer les nutriments contenus dans le sol.

Si vous cultivez votre Monstera de manière biologique, vous voulez probablement un sol exempt d’additifs. Si vous achetez un terreau commercial, vous pouvez généralement trouver une variété à faible teneur en nutriments. Vous pouvez également acheter du terreau à faible teneur en nutriments et y ajouter un engrais pour créer votre propre mélange personnalisé. Si vous créez votre propre mélange de terre, ajoutez un peu de sable, de vermiculite ou de perlite à la terre pour créer une texture plus lâche et faciliter le drainage.

Mélanges de terre pour Monstera

Maintenant que vous avez choisi le bon sol, il est temps de le mélanger avec d’autres ingrédients pour créer un engrais équilibré pour votre Monstera. Vous pouvez mélanger votre terre avec une variété d’ingrédients pour créer un sol riche en nutriments pour votre Monstera. Parmi les mélanges de terre les plus populaires, citons :

  • Le terreau – Le terreau est un sol riche en matières organiques. Le loam offre un excellent drainage et un niveau de pH sain, mais il est pauvre en nutriments. Vous pouvez ajouter une variété de composts et d’engrais pour créer un sol de loam riche en nutriments pour votre Monstera.
  • Sclerogrow – Le Sclerogrow est un sol riche en nutriments, notamment en phosphore et en potassium. Le sclerogrow n’est pas un bon choix pour les Monstera qui ont besoin d’une faible quantité de nutriments. Vous pouvez mélanger le sclerogrow avec un sol de loam sableux pour créer un engrais équilibré pour votre Monstera.
  • COFA – COFA signifie carbone, oxygène, tourbe fibreuse et alcalinité. Le COFA est souvent utilisé pour les orchidées et autres plantes tropicales. Le COFA est un sol riche en nutriments qui offre un excellent drainage. Vous pouvez mélanger le COFA avec un sol sableux pour créer un engrais équilibré pour votre Monstera.

Conseils pour l’entretien du sol

Après avoir choisi le bon sol, il est important de l’entretenir pour que votre Monstera reste en bonne santé et se développe. La quantité d’engrais que vous ajoutez à votre sol dépend du type de sol que vous utilisez.

  • Terreau organique – Si vous utilisez un terreau qui contient très peu d’engrais, vous voudrez ajouter une petite quantité d’engrais à votre terreau chaque semaine. Vous ne voulez pas fertiliser votre sol trop souvent, ou vous risquez de brûler les racines des plantes.
  • Terreau inorganique – Si vous utilisez un terreau pauvre en nutriments, ajoutez une petite quantité d’engrais à votre terreau toutes les quelques semaines. Il ne faut pas fertiliser le sol trop souvent, au risque de brûler les racines des plantes.
  • Le terreau – Le terreau est un sol riche en matières organiques. Vous ne voulez pas ajouter trop d’engrais à votre sol loam, ou vous risquez de brûler les racines des plantes.
  • Sclerogrow – Le sclerogrow est un sol riche en nutriments, notamment en phosphore et en potassium. Vous devrez ajouter une grande quantité d’engrais à votre sol sclérosé chaque semaine. Il ne faut pas fertiliser le sol trop souvent, au risque de brûler les racines des plantes.
  • COFA – Le COFA est un sol riche en nutriments qui offre un excellent drainage. Vous devrez ajouter une grande quantité d’engrais à votre sol COFA chaque semaine. Vous ne devez pas fertiliser votre sol trop souvent, car vous risquez de brûler les racines des plantes.

Conclusion

Lorsque vous aurez compris les différents types de sol, leurs avantages et leurs inconvénients, il sera plus facile de choisir le bon sol pour votre Monstera ! Lorsque vous choisissez un sol, recherchez un sol pauvre en nutriments et au pH sain. Vous pouvez également créer vos propres mélanges de sol afin de créer un engrais équilibré pour votre Monstera. Une fois que vous avez choisi le bon sol, il est important de l’entretenir pour garder votre Monstera en bonne santé et en pleine croissance !

Related Posts

Laisser un commentaire